Bouton ouvrir/fermer
FR EN
En français FR In English EN

Vidéos

vidéo de présentation
NATASHA MASHKEVICH

Après avoir été diplômée du Conservatoire Royal de Bruxelles en Art Dramatique, Natasha poursuit sa formation avec Jack Waltzer, Susana Lastreto, Boris Rabey, Nita Klein,

Mathilde Monnier, Frédéric Fonteyne, Jordan Beswick, Ariane Mnouchkine


D’origine russe et ayant vécu dans plusieurs pays (Kirghizstan, Israël, Belgique, France), Natasha est multilingue avec 6 langues parlées : Russe, Anglais, Français, Espagnol, Hébreu et Portugais !

Déjà repérée au conservatoire, elle s’oriente plutôt vers un théâtre d’auteur et fait ses débuts en Belgique avec la metteuse en scène Christine Delmotte dans « Ahmed le philosophe » d’Alain Badiou, puis avec Daniela Bisconti dans « Chair Amour » de Victor Haïm, Pierre Plume dans « La Mouette » d’Anton Tchekhov, Bernard Marbaix dans « Hernani » de Victor Hugo…


En 2003, elle descend à Paris appelée pour de nouveaux projets où elle s’installera plus tard et y fondera une famille. Elle travaille alors sous la direction de Franck De La Personne dans un spectacle de Labiche, avec Marie-Do Fréval dans « Cœurs de Vaches » et dans « Genesis » créé par Patricia Koseleff… Ces nouveaux metteurs en scène qu’elle rencontre lui mettent le pied à l’étrier et lui font faire un grand pas en avant dans sa carrière d’actrice.


Tout en menant sa carrière parisienne, sa terre natale l’appelle et Natasha fait quelques aller-retour en Russie pour travailler sous la direction de Mikhail Feighin dans « Poputchiki » de Vasily Shukshin


Durant cette période, elle joue dans des téléfilms et divers courts métrages avec entre autres : Thomas Loriot, Cécile Rittweger, Dominique Farrugia, pour Unisep.


En 2008, nouveau tournant dans la carrière de Natasha. Elle met en scène une pièce d’un de ses auteurs préférés, Anton Tchekhov, « Les Trois Sœurs », dans laquelle elle y interprète le magnifique rôle de Macha.


Durant les trois années qui suivent, la comédienne se produit à Paris et Berlin, passant de l’anglais au français avec le monologue de Lanford Wilson « The Moonshot Tape », mis en scène par Jordan Beswick, ainsi que la pièce de Howard Barker « Deep Wives/Shallow Animals », mise en scène par Patrick Verschueren

À la même période, elle tourne dans le long-métrage de Gilles Paquet Brenner, « Elle s’appelait Sarah » et assiste Alain Foix à la mise en scène de sa pièce « Rue Saint Denis » (Paris, Guadeloupe 2011). En parallèle, elle travaille avec la metteuse en scène Géraldine Bourgue sur un projet Kafka ; « Accord dans l’impulsion initiale » et sur la création « Brakass ». 


Un peu plus tard, repérée par l'auteur et metteur scène Jordan Beswick elle obtient un rôle dans la pièce « Notre Dame de perpétuels Donuts » qui sera jouée d’abord au Théâtre Lucernaire (Paris 2013), puis en tournée en Belgique, au Brésil et en Allemagne (2014-2016).


Puis c’est un retour au cinéma pour Natasha avec un rôle dans le film de Frédéric Auburtin « United Passions », pui un autre dans le court-métrage de Frédéric Kofman « Quelques Jours avec Vous », et plus récemment dans le court-métrage « Alicia » de Jan Luck Levasseur


Plus récemment, Natasha se lance dans des projets plus personnels en collaborant pour la fois avec son père, le chef d’orchestre et compositeur Ilya Mashkevich dans une création théâtre-musique pour jeune public qu’elle a intitulé « Je veux être grand » (Spectacle en Russe et Français).


Puis elle continue d’explorer le terrain de la musique en travaillant en 2018 et 2019 à l’opéra Bastille, sous la direction de Dmitri Tcherniakov, dans l’opéra les Troyens de Hector Berlioz.


Aujourd’hui, tout en continuant de mener sa carrière de comédienne, Natasha affirme de plus en plus sa position de réalisatrice à travers des projets de films qui parlent de sujets qui lui sont chers : elle réalise en 2018 “La Lettre à Noémie “, film sur les droits des femmes (avec Marina Vlady), et « Iktam », qui a eu plusieurs prix et sélections en festivals (2019/2020).


Actuellement Natasha travaille sur la production de son nouveau film fiction “NO WIFI/Roman” et sur le développement de deux projets de longs métrages documentaires très introspectifs sur la famille, son père, ses origines, la quête d’identité de son fils et probablement sa propre recherche identitaire…


Cinéma

2019 « OLMA DJON » L-M de Victoria Yakubov (production France/Kazakhstan)

2013 « UNITED PASSIONS » L-M de Frédéric Auburtin avec Gérard Depardieu, Tim Roth, Sam

Neill...tourné en France et au Brésil, rôle de Corinne Blatter.

2010 « ELLE S’APPELAIT SARAH » L-M de Gilles Paquet-Brenner avec Kristin Scott Thomas, tourné à Paris et à New York, rôle de Mme Starzynski, la mère de Sarah.

Agent


Marie-Claude SCHWARTZ
AAMCS - Marie-Claude Schwartz
Tél. +33 6 14 77 60 69
agencemcschwartz@gmail.com
Site référencé sur Agence artistiques
Site administré par Wistal
@2009 - 2022 CC Communication CC.Communication